Cérémonie d’accueil dans la nationalité française – 22 octobre 2019

Les mots de la Consule générale

" Madame la Conseillère consulaire,
Monsieur le Conseiller consulaire,
Mesdames, Messieurs,
Chers amis
,

En tant que Consule générale de France à Tunis, il me revient aujourd’hui de vous remettre les documents officiels qui vous confèrent la nationalité française. C’est pour moi un grand honneur.

JPEG

C’est un honneur car il s’agit aujourd’hui d’une étape importante pour chacun et chacune d’entre vous, qui vous engage et qui engagera aussi les générations qui vous suivront. C’est l’aboutissement d’un choix personnel qui vous fait entrer dans une communauté nationale qui ne se fonde ni sur une géographie, ni sur le sang, mais sur une histoire, sur des valeurs et, avant tout, sur un projet. « Ce qui distingue les nations, ce n’est ni la race, ni la langue. Les hommes sentent dans leur cœur qu’ils sont un même peuple lorsqu’ils ont une communauté d’idées, d’intérêts, d’affections, de souvenirs et d’espérances » : ce sont les mots, soigneusement pesés et repesés, ciselés comme une véritable œuvre d’art, qu’employa Ernest Renan dans sa célèbre conférence en Sorbonne de mars 1882 par laquelle il jetait dans les esprits de tout un peuple ce que la Nation incarnait pour chacun des Français : un « plébiscite de tous les jours », « avoir fait de grandes choses ensemble et de vouloir en faire encore ».
Aujourd’hui vous faites partie de cette nation française. Et demain, il vous faudra la faire vivre, il nous faudra la faire vivre, ensemble, avec courage et fierté.

JPEG

Fierté tout d’abord, car les valeurs du projet français s’inscrivent dans les mots de sa devise républicaine (je vous écoute ?) : liberté, égalité, fraternité. Ce triptyque est inscrit au frontispice de toutes les mairies, de toutes les écoles, de toutes les institutions. L’individu n’est lui-même que parce qu’il est libre. Il n’existe que parmi ses égaux. Il ne s’épanouit que lorsqu’il se montre fraternel. Aucune de ces trois valeurs ne va sans les autres ; elles s’équilibrent et elles se complètent.

JPEG

Courage ensuite, car il nous faudra faire vivre la Nation française, car des hommes et des femmes ont combattu pour ces valeurs. Du sang a coulé pour qu’elles puissent fonder notre communauté nationale. Elles ne sont jamais acquises. Elles sont toujours fragiles, toujours menacées et notre devoir collectif est de les protéger.
Devenir français n’est pas donc une simple formalité administrative, c’est un honneur, un engagement, c’est endosser des valeurs et faire siennes celles de la République. Vous appartenez maintenant à une nation qui se symbolise par une longue histoire, et par une culture particulièrement riche.

JPEG

Mais devenir français c’est aussi devenir citoyen de l’Europe. C’est appartenir à cet espace de paix, de droit et d’ouverture qui a été fondé après la plus grande tragédie de tous les temps. Fondée par des anciens ennemis qui ont franchi les fossés de la rancune et du ressentiment en se donnant la main pour reconstruire un continent dévasté et pour faire triompher une certaine conception de l’Homme. C’est donc un second grand projet, qui complète et poursuit le projet national. C’est un projet de volonté, d’ambition et de croyance en l’avenir, et ce projet, lui aussi, a besoin de vous.

JPEG

Car notre nation va s’enrichir de votre énergie, de vos forces, de votre culture. J’ai envie de dire de vos cultures, tunisienne bien sûr, mais aujourd’hui également marocaine, ivoirienne et… équatorienne. Notre Nation va s’enrichir de vos expériences personnelles. Je ne peux tous vous citer mais nous accueillons aujourd’hui un pâtissier, un magistrat, un chauffeur-livreur, une horticultrice, une assistante, une étudiante en architecture et, pour nos conférer, expérience, joie de vivre, et peut être un peu de sagesse, quelques retraités. Depuis des siècles en effet notre patrie est une terre d’accueil, aujourd’hui près d’un Français sur quatre a au moins un grand parent d’origine étrangère… Chaque année la population française s’accroit de plus 200 000 ressortissants dont près de 80 000 sont de nouveaux français soit par naturalisation soit par déclaration article 21-2 du code civil. La France est multiple, diverse, riche.

Et, avec vous, aujourd’hui, nous nous enrichissons encore davantage.
Vive la République et Vive la France !"

Madeleine BERGER BEN NACEUR et Michel ZUCCHERO, Conseillers consulaires, nous ont fait l'honneur de leur présence - JPEG
Madeleine BERGER BEN NACEUR et Michel ZUCCHERO, Conseillers consulaires, nous ont fait l’honneur de leur présence

Dernière modification : 21/11/2019

Haut de page