Voeux de la Consule générale pour l’année 2020

Mesdames, Messieurs,
Chers compatriotes,
Chers amis de la France,

La fin de l’année 2019 a été riche en événements pour les « petits nouveaux » du Consulat général !

L’équipe a connu de nombreux changements à l’été et, pour beaucoup d’entre nous, la rentrée de septembre revêtait une importance particulière : elle était celle des premières prises de contact.

Cette rentrée a d’abord été la rentrée scolaire, que pour ma part j’ai eu le plaisir de suivre au lycée Gustave-Flaubert de la Marsa le lendemain-même de mon arrivée. En fin d’année, je me suis également rendue dans plusieurs autres établissements (école Jean Giono à Bizerte, école internationale Victor Hugo à Djerba, groupe scolaire unifié Philippe Seguin à Sousse et, à deux reprises, au groupe scolaire René Descartes à Tunis. Chaque établissement a sa personnalité et son histoire, mais j’ai pu constater que, partout, les enfants y étaient heureux et remarquablement entourés, grâce à la mobilisation quotidienne des équipes pédagogiques dont je salue le travail patient et l’engagement sans faille. J’ai également eu l’opportunité d’échanger avec des parents d’élèves impliqués et des fondateurs d’établissements inspirés.

Cette rentrée a aussi été celle des Conseillers consulaires qui ont découvert leurs nouveaux interlocuteurs. J’ai eu plaisir de recevoir les élus à la résidence consulaire dès ma première semaine à Tunis pour un déjeuner d’échanges. Cette rencontre, je l’avais souhaitée immédiate : il m’importait de bénéficier au plus tôt de la connaissance profonde du pays de vos élus ainsi que de recenser les principales problématiques rencontrées par nos ressortissants afin d’orienter l’activité du Consulat général. Je les ai en retour informés des chantiers prioritaires de la Direction des Français de l’étranger et des instructions qui m’avaient été données.

Cette rentrée a enfin été celle du tissu associatif, avec la première conférence du Café Français, la rentrée de Tunis accueil puis le cocktail - endiablé - de cette même association, dont il m’a ainsi été donné de découvrir les activités innombrables, l’enracinement local et la détermination à s’ouvrir toujours davantage aux amis francophones.

Après ce mois de septembre très dense, j’ai eu le plaisir en octobre de recevoir nos cinq Consuls honoraires pour la réunion consulaire que nous avons conclue par un déjeuner associant les Conseillers consulaires, avant d’accueillir les îlotiers pour une après-midi d’ateliers en lien avec la sécurité et les moyens de communication en situation de crise. Ce séminaire de travail, animé par plusieurs collègues de l’Ambassade, a été très précieux pour consolider la densité de notre réseau. Il a également permis de préparer une tournée consulaire complète dans le pays, tournée qui m’a conduite, en moins de trois semaines, à Sfax, Bizerte, Sousse, Djerba et Tozeur, pour aller à la rencontre des autorités locales, de la communauté française, de chefs d’entreprise et d’associations remarquables, tandis que des collègues du consulat général assuraient des permanences consulaires.

Côté action sociale, le foyer Delarue-Langlois a été agrandi et s’est doté de nouveaux équipements pour le bienêtre de ses pensionnaires. La SFEB (Société française d’entraide et de bienfaisance) a tenu son traditionnel gala tunisois.

Par ailleurs, conforment à l’impulsion donnée par Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée à l’Egalité entre les femmes et les hommes, nous avons entrepris la mise à disposition sur notre site de contacts destinés aux femmes victimes de violence, approfondi notre partenariat avec l’association AFTURD (Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche et le Développement) à Tunis. Nous avons célébré Octobre rose pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein puis organisé une conférence et une journée de dépistage dans les locaux du Consulat général.

Coté économique, j’ai eu le plaisir de rencontrer les Conseillers du Commerce extérieur de la France dont j’ai pu mesurer l’optimisme et le dynamisme. Le Consulat général veille, pour ce qui le concerne, à être l’écoute de leurs besoins et s’efforce d’appuyer leurs actions, dans toute la mesure du possible.

Enfin, vous avez tous pu constater que l’accueil des Français avait été embelli et doté d’un espace réservé aux enfants que nous nous efforcerons de continuer à équiper.

2020 s’ouvre désormais. Les mois qui nous attendent seront tout aussi stimulants !

Ma première priorité de l’année est l’amélioration de l’orientation des plus fragiles et notamment des femmes victimes de violence et des mineurs en danger, en lien étroit et constant avec nos services centraux. Cet investissement auprès de ceux qui en ont les plus besoin est au cœur même de l’action du service public. Ceci dit, nous ne pourrions rien faire sans les associations caritatives et leur maillage de terrain. A cet égard, la SFEB termine la rénovation de ses locaux, organise un gala à Sousse le 25 janvier et, « challengée » par l’Ambassadeur, un grand événement à Tunis… Vous y êtes attendus en nombre ! Je sais pouvoir compter sur vous et sur votre générosité !

Ma deuxième priorité est la question des visas, puisque nous accueillerons plusieurs délégations importantes des services centraux. Ces missions analyseront notre travail et nous apporteront conseils et instructions pour améliorer notre façon de servir.

Mais d’ores et déjà, toute l’équipe du Consulat général réfléchit à l’amélioration du service rendu à ses différents publics. Nous travaillons actuellement, sur la base de statistiques quotidiennes, à une analyse fine de la fréquentation de nos services pour vous accueillir prochainement dans de meilleures conditions. Nous évaluerons également l’impact de la nouvelle signalétique mise en place à l’automne, que nous souhaitons rendre encore plus claire et efficace.

Ma troisième priorité, enfin, est de préparer l’organisation de très prochaines échéances électorales, qui correspondent au battement de cœur de la vie démocratique. Je compte sur votre appui citoyen pour la tenue des bureaux de vote.

En ce mois de janvier de la nouvelle année, et sous les auspices de la fraternité républicaine, je vous adresse, à vous et à tous ceux qui vous sont chers, mes vœux de bonheur les plus chaleureux.

Isabelle Fradin-Thirode,
Consule générale

JPEG

Dernière modification : 17/01/2020

Haut de page